SVT - CAEN
Le site des Sciences de la Vie et de la Terre de l’académie de Caen

Categories

Accueil > Enseigner > Lycée > Seconde > Les plans d’organisation de la souris et de la grenouille

Les plans d’organisation de la souris et de la grenouille

mardi 1er novembre 2016, par Vindard Franck.

LES PLANS D’ORGANISATION DE LA GRENOUILLE ET DE LA SOURIS

Tous les êtres vivants ont un programme génétique (défini par l’ensemble des gènes) sous forme d’ADN. Cette molécule est contenue dans le noyau de la cellule (chez les Eucaryotes). La cellule est l’unité du vivant. Nous allons passer maintenant à deux niveaux d’organisations supérieurs : l’organe et l’organisme.
L’observation externe d’un vertébré révèle sa morphologie, la dissection précise son anatomie. Elles permettent de comprendre les grandes lignes de son organisation. La comparaison des Vertébrés (Poisson, Amphibiens, Reptiles, Oiseaux et Mammifères) montre une grande diversité. Mais il existe aussi des caractéristiques communes qui justifient leur regroupement dans la classification des animaux.

Quelles caractéristiques communes peut-on reconnaître en étudiant deux vertébrés : la grenouille et la souris ?

La dernière circulaire de l’Education Nationale n’autorise que la dissection de la grenouille. Ce tutoriel a pour but de vous aider à réaliser la dissection de la grenouille afin de comparer ses caractéristiques avec la souris.

ETUDE MORPHOLOGIQUE

L’étude morphologique consiste à observer les caractéristiques de la forme du corps.
1) Repérer et nommer les différentes parties du corps de l’animal.
2) Selon quels axes de polarité peut-on orienter l’animal ? Noter les sur le schéma représentant l’animal.
(la polarité est la différence marquée entre les deux extrémités d’un axe)
3) Noter et tracer par où passe le plan de symétrie de l’animal.



Aide :

Comparaison avec la souris
1) Comparer vos observations sur les plans d’organisation de la grenouille (amphibien) avec ceux de la souris (mammifère) sur le schéma de gauche.
2) Que remarquez-vous ?
3) Tirer un premier bilan de vos observations sur les plans d’organisation des vertébrés.



Aide :

Dissection de la grenouille

1re étape : Fixation de l’animal

- Placer la grenouille dans la cuvette à dissection face dorsale (sur le dos).
- Epingler avec les aiguilles, par l’extrémité, les 4 membres en les écartant bien.
NB : Une petite astuce, planter les épingles avec un angle de 45° sur la planche à dissection. Cela plaque les membres sur la planche !

Regarder la vidéo ci-dessous :

2e étape : Incision cutanée

- Utiliser une pince fine pour soulever la peau au dessus de l’orifice urinaire, puis faire une petite incision à cet endroit.
- Glisser la sonde canelée dans cet orifice jusqu’à la partie antérieure (la tête) de la grenouille.
- Couper la peau sur toute la longueur.
- Glisser la sonde vers l’extrémité des membres pour faire ensuite deux incisions transversales, perpendiculaires à la précédente au niveau des membres antérieurs et postérieurs.
- Décoller la peau des muscles, rabattre les volets cutanés et les épingler : on découvre alors la musculature thoracique et abdominale.
NB : Les épingles doivent être piquées en biais et leur tête tournée vers l’extérieur de la dissection.

Regarder la vidéo ci-dessous :

3e étape : Incision musculaire

- Utiliser une pince pour soulever les muscles au dessus de l’orifice urinaire, puis faire une petite incision à cet endroit.
- Glisser la sonde canelée dans cet orifice jusqu’à la machoire de la grenouille.
- Couper les muscles sur toute la longueur. Arriver au niveau de la machoire, finir de couper à droite et à gauche de celle-ci.
- Rabattre les volets musculaires et les épingler : on découvre alors les organes.
NB : Les épingles doivent être piquées en biais et leur tête tournée vers l’extérieur de la dissection.

Regarder la vidéo ci-dessous :

4e étape : Les organes du tronc

- Commencer par mettre de l’eau dans votre cuvette au ras de l’animal.
- Dérouler l’intestin délicatement à l’aide 2 pinces fines sans jamais sectionner les tissus mais en tirant doucement sur ceux-ci de façon à les séparer.
- Chez les femelles, l’appareil reproducteur, formé par les ovaires, organes granuleux noirâtre, et les oviductes, longs tubes sinueux blanchâtres, est très volumineux. On peut supprimer l’ovaire et l’oviducte d’un côté pour faire apparaître le rein caché derrière ceux-ci.
Regarder la vidéo ci-dessous :

Etude anatomique et comparaison de l’organisation interne

La dissection est terminée. Essayer de repérer les organes suivants :

- Le coeur est situé à l’avant, sous la ceinture pectorale . Il est enveloppé par une fine membrane, que l’on peut déchirer pour mieux observer l’organisation du coeur et le départ des gros vaisseaux.

Aide :

- Les poumons sont également situés dans la partie antérieure , mais ils sont cachés ventralement par le foie. Ils se présentent sous la forme de deux sacs rosés plus ou moins dilatés.

Aide :

- Le foie est également situé dans la partie antérieure, en arrière du coeur. C’est une masse brun-rougeâtre, partagée en plusieurs lobes entre lesquels on découvre une vésicule vert foncé : la vésicule biliaire.

Aide :

- le tube digestif est recouvert dans sa partie antérieure par le coeur et le foie ; il comporte, de l’avant vers l’arrière : l’oesophage (repérable si on soulève les lobes du foie), l’estomac (situé à gauche et partiellement recouvert par le foie) puis l’intestin . Le pancréas est repérable, sous forme d’une languette rosée, entre l’estomac et le début de l’intestin.

Aide :

- les deux reins sont observables si on renverse les viscères sur un côté ; ils sont situés dorsalement.

Aide :

- les deux gonades sont situées à la face ventrale des reins, qu’elles recouvrent plus ou moins. Les testicules du mâle sont deux organes ovoïdes, lisses, de couleur jaune-pâle ; les ovaires ont une structure plus granuleuses et peuvent être particulièrement développés selon la saison.

Aide :

- Maintenant, vous pouvez comparer l’anatomie de la grenouille avec celle de la souris

Le coeur de la souris :

Les poumons de la souris :

Le foie de la souris :

Le tube digestif de la souris :

Les reins de la souris :

Les gonades de la souris :

A l’aide de vos observations légender les schémas :

Conclusion

A l’aide de vos observations de la morphologie de la grenouille et de la souris, ainsi qu’à partir de la dissection de la grenouille et de sa comparaison avec la souris, répondez à la problématique : Quelles caractéristiques communes peut-on reconnaître en étudiant deux vertébrés : la grenouille et la souris ?

Documents joints