SVT - CAEN
Le site des Sciences de la Vie et de la Terre de l’académie de Caen

Categories

Accueil > Enseigner > Lycée > Seconde > Les gènes du développement (homéotiques) chez différents êtres (...)

Les gènes du développement (homéotiques) chez différents êtres vivants.

vendredi 17 février 2017, par Vindard Franck.

L’isolement et l’analyse de plusieurs gènes homéotiques chez la drosophile ont été réalisés en 1983.
Les gènes homéotiques sont des gènes qui contrôlent la mise en place du plan d’organisation d’un organisme. on les trouve chez tous les êtres vivants.

Problème à résoudre : Les gènes homéotiques des différents êtres vivants présentent-ils une parenté ?

La méthode d’étude : Comparer ces gènes homéotiques à quatre niveaux chez différents organismes :
- l’organisation
activité : comparer la disposition des gènes le long du chromosome chez la souris et la drosophile. Les gènes homéotiques (représentés pas les cases colorées) sont regroupés en « complexes » sur le même chromosome.

- l’activité lors du développement
activité : Déterminer le rôle des gènes homéotiques

- la séquence nucléotidique
activité : Comparer la séquence nucléotidique de trois gènes ayant la même fonction chez la Souris, l’Homme et la Drosophile
Les chercheurs ont réussi à isoler et séquencer une partie des génes homéotiques.
Les gènes sont considérés comme relativement semblables s’ils ont au moins 30 % de ressemblance.
La séquence des homéodomaines de la protéine HoxC6 ou de son équivalent est comparée entre la drosophile, la souris et l’Homme. (L’équivalent du géne HoxC6 est, chez la Drosophile, le gène antennapedia)

- La fonction
activité : Proposer un protocole expérimental pour tester l’hypothèse.

Documents joints