Lettre de rentrée 2017-2018

Cher.e.s collègues,

Nous espérons que votre rentrée se déroule dans les meilleures conditions. Comme chaque année, cette lettre nous permet de vous fournir quelques informations et conseils qui s’inscrivent dans le cadre de la politique éducative des orientations nationales et académiques.

La réforme du collège entre dans sa deuxième année de mise en œuvre. Cette nouvelle année scolaire est cruciale car les changements induits, amorcés l’an dernier, qui sont encourageants, sont amenés à être poursuivis et améliorés. Il est tout à fait normal, à ce stade de la mise en œuvre de la réforme et des nouveaux programmes d’éprouver un sentiment d’inachevé et d’insatisfaction. Conservez ce qui marche bien. En revanche, interrogez-vous sur ce qui ne fonctionne pas. L’évolution des pratiques pédagogiques et d’évaluation est un processus qui s’inscrit naturellement dans la durée. Nous vous invitons à vous entre-aider en poursuivant le travail collectif engagé.

La réforme du collège, au service du renforcement de la qualité des apprentissages repose sur les cinq priorités suivantes, communes à l’ensemble des disciplines :

  • construction des enseignements à penser dans une logique de cycle ;
  • meilleure prise en compte de la diversité des élèves dans la pratique quotidienne et la durée sans oublier le cadre de l’évaluation qui doit permettre à chacun d’identifier ses acquis et ses progrès ;
  • renforcement des pratiques et d’une éducation au numérique ;
  • contribution des différents enseignements à l’acquisition des domaines de formation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ;
  • plus grande fluidité des parcours notamment dans le cadre des opérations de liaison (école/collège, collège/lycée, lycée/enseignement supérieur) ; ainsi la mise en œuvre des enseignements du cycle 3 est à même de renforcer la coopération entre les équipes d’enseignants des premier et second degrés. Celle du cycle 4 est l’occasion de permettre aux collègues professeurs de lycée de se rapprocher des équipes de collège afin d’envisager dans de bonnes conditions la continuité des apprentissages sur l’ensemble de la scolarité des élèves.

Conscients des changements profonds à opérer et de l’ampleur de la tâche qui vous attend, nous continuerons à vous accompagner tout au long de cette année lors de nos passages dans les établissements pour répondre aux questions professionnelles que vous vous posez et pour vous conseiller. Notre politique de formation, ouverte à tous les enseignants de SVT sera non seulement maintenue mais renforcée de manière à répondre au mieux à la diversité de vos besoins.

De nombreuses ressources ont été conçues pour vous accompagner dans votre travail. Nous vous encourageons à exploiter pleinement celles qui ont été diffusées par nos soins à tous les professeurs de SVT des collèges publics et privés de l’académie, au début du mois de juillet 2017, qui regroupent à la fois des outils nationaux disponibles sur Eduscol et des productions académiques issues des formations de l’an dernier qui portaient sur l’évaluation des compétences à travailler en SVT et leur articulation avec les degrés de maitrise du socle commun. Ces productions seront bientôt disponibles sur le site académique disciplinaire.


Des pratiques attendues au service de la réussite de tous les élèves

En continuité avec les années précédentes nous attirons votre attention sur l’importance au collège comme au lycée de :

  • Développer l’approche par compétence dans la formation des collégiens et des lycéens. Il s’agit en effet de permettre aux élèves de se situer, de comprendre comment notre discipline participe à la construction des compétences du socle au collège et comment les compétences générales identifiées dans les programmes de SVT sont travaillées au lycée. Les repères de progressivité dans les apprentissages en lien avec les attendus de fin de cycle, les nouveaux degrés de maitrise du socle qui comportent maintenant quatre échelons (insuffisant, fragile, satisfaisant, très bonne maitrise) sont des leviers qui doivent permettre, au collège, à la fois un suivi des progrès de chacun et l’amélioration de l’autonomie dans les apprentissages. Le nouveau DNB applicable à la session 2017 qui, au-delà de la nouvelle épreuve écrite de mathématiques et de sciences, repose majoritairement sur la maitrise des compétences du socle va aussi dans ce sens ainsi que les nouvelles épreuves et modalités d’évaluation du baccalauréat au lycée ;
  • Mettre en œuvre des démarches d’investigation scientifique et des pratiques d’individualisation favorisant l’autonomie de réflexion des élèves, source de productions individuelles permettant une évaluation formative puis sommative. L’utilisation du réel, chaque fois que les conditions d’enseignement le permettent demeure une priorité de notre discipline ;
  • Renforcer le sens du travail des élèves en introduisant une pédagogie de l’explicitation qui permet à chacun de se situer dans les processus et les apprentissages ;
  • Gérer l’hétérogénéité en adaptant les objectifs, les productions et les aides aux besoins des élèves ;
  • Développer l’usage de l’Environnement Numérique de Travail dans des situations variées (outil de collaboration et de coopération en classe, outil au service de la prise en charge différenciée des élèves, coordination entre le travail en classe et hors la classe, lien avec les familles…).
  • Intégrer le cadre des Education à la santé, la sexualité, le développement durable dans les problématiques d’enseignement. A ce propos, un nouveau référentiel concernant le parcours santé a été diffusé et nous vous invitons à prendre toute votre place dans les dispositifs proposés par les établissements.

Informations diverses

L’inspection

Cette année est marquée par la mise en place du parcours professionnel de carrière et de rémunération. L’objectif du PPCR est de valoriser les compétences professionnelles des enseignants dans le cadre d’une procédure équitable pour tous, sur le plan national.

Deux temps de rencontre sont ainsi définis. Un temps d’accompagnement individuel permettant de faire des bilans de vos pratiques lors de visites et un temps dit de rendez-vous de carrière aux 6e et 8e échelons puis pour accéder à la hors classe.

Le rendez-vous de carrière est constitué par une inspection en classe à laquelle le chef d’établissement peut assister et de deux entretiens individuels, l’un mené par l’inspecteur généralement à la suite de l’inspection et l’autre, dans un délai maximum de 6 semaines après l’inspection, par le chef d’établissement. La nature de l’inspection est quelque peu modifiée puisque celle-ci vise à positionner l’enseignant dans une logique de développement professionnel, la séance observée permettant de croiser les pratiques pédagogiques et la qualité des apprentissages mis en œuvre avec le bilan du parcours professionnel du professeur. Un document de référence produit par le professeur peut d’ailleurs servir d’appui à la réflexion. Les professeurs éligibles au rendez-vous de carrière, qui ont été prévenus au début du mois de juillet, auront la possibilité de suivre une demi-journée de formation un mercredi après-midi pour réfléchir à la manière de valoriser leur parcours professionnel. Au final, la notation disparait au profit d’une grille de compétences et de deux appréciations générales remplies par les évaluateurs qui serviront aux services académiques pour classer les enseignants dont 30% seront promouvables.

La culture scientifique

Depuis huit ans, la discipline s’est engagée dans les olympiades de géosciences qui touchent un nombre croissant d’élèves de première S. Nous tenons à remercier tous les professeurs qui ont participé à l’encadrement de l’épreuve, pour leur dévouement et leur implication. Vous serez tous, à nouveau, sollicités au cours de l’année pour convaincre et motiver vos élèves à cette action de culture scientifique formatrice ; il est important de leur faire prendre conscience de leur possibilité de réussir. Les sujets des années précédentes seront mis à votre disposition et nous vous informerons des modalités d’accès aux ressources.

Au collège et au lycée, le Concours Cgénial vise à renforcer l’intérêt des jeunes pour les sciences en développant leur curiosité autour de projets scientifiques collectifs mobilisant leur capacité à trouver du plaisir à découvrir et à expérimenter. Les conditions de participation vous sont communiquées via la liste de diffusion académique.

Mutualisation des ressources et site académique

Le site disciplinaire est actuellement en cours de reprise d’activité. De celui-ci on peut retrouver des outils de mutualisation (l’espace de travail collaboratif Agora permettant le partage de documents de tous types).
Il reste impératif d’ouvrir régulièrement votre boite courriel académique qui est notre mode de communication professionnelle le plus efficace.

La formation continue - inscription au PAF

Une inscription individuelle est possible depuis le 5 septembre et jusqu’au 8 octobre 2017.
Les formations de SVT répondant à cette modalité d’inscription, ouvertes aux professeurs de collège et de lycée du public et du privé sont les suivantes :

  • Échanges de pratique en SVT au collège
  • Donner du sens aux entrées éducatives au collège
  • Neuro-éducation et pratiques pédagogiques
  • Enseignements d’exploration, TPE et AP en SVT

Les stages à candidature désignée sont concentrés essentiellement sur la poursuite de la mise en place de la réforme du collège (sciences et technologie en sixième – bien articuler EPI, AP et enseignement des SVT) et sur l’évolution des pratiques au lycée. À noter que les néotitulaires bénéficieront de deux journées de formation disciplinaire.

Tous les professeurs de SVT des collèges de l’enseignement public seront à nouveau mobilisés pour participer à une journée de formation afin de continuer le travail engagé sur la mise en œuvre des nouveaux programmes et sur l’évaluation des élèves (progressivité et évaluation au cycle 4 en SVT).
Les professeurs de l’enseignement privé seront invités par nos soins.

Par ailleurs, un stage sur site inter-degrés cycle 3, de nature transversale, se tiendra dans beaucoup de collèges publics de l’Académie.
Le site Planet-Terre, comme l’an dernier propose une inscription à une formation en ligne pour les enseignants de SVT intitulée « aléas et risques », thématique que l’on retrouve dans tous les programmes de SVT du collège, du lycée et en classes préparatoires.
Pour les personnes désireuses de s’inscrire à cette formation, se reporter au message diffusé sur la liste des enseignants de SVT le 11 septembre dernier.

L’éducation au développement durable

Le concours 100 défis pour ma planète est un moment fort de la présentation des projets menés avec vos élèves. L’académie continue à développer la labellisation E3D qui vise à reconnaitre une dynamique collective. Nous vous engageons à y participer pleinement en étant moteur des actions de développement durable à visée éducative.

Coordination de la discipline au lycée

En cas de changement du coordonnateur de la discipline, pensez à bien informer le successeur des modalités de fonctionnement et à nous signaler les modifications.

Épreuve de sciences expérimentales du DNB

Celle-ci s’est globalement bien déroulée. Les collègues ont apprécié la correction sur place qui favorise l’harmonisation collective des évaluations et la méthode utilisée. Les modalités de correction de l’épreuve sont très intéressantes et méritent une appropriation plus poussée que nous devrons travailler en formation. Sur le plan organisationnel et matériel, la correction en SVT qui est lourde, devra connaitre des évolutions. Les observations et remarques des collègues concernant le sujet seront remontées au niveau national.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une excellente année scolaire et une bonne réussite de vos enseignements.

Marc DUPIN et Pascal THIBERGE
IA-IPR - Sciences de la Vie et de la Terre

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)